Archives pour la catégorie l’epilogue de Sublimette

L’épilogue de Sublimette.

Comme toute Parisienne célibataire de plus de 30 ans qui se respecte, après 8 mois murée dans un silence explicite, vous vous dites qu’il serait temps de vous ressaisir et  de donner un peu de vos nouvelles à votre Lectorat Sublimant.

Vous avez vécu moult tribulations plus que trépidantes ces derniers temps.
Alors, vous pourriez raconter :

Comment vos Copines Calédoniennes vous ont retrouvée fossilisée au bord de votre piscine après votre retour d’Australie.
Elles ont tout tenté, Wake bord, week-end sur ilots déserts, chantage, menaces, pleurs, rien n’y a fait.
Vous avez embarqué pour Paris.
Il était temps de rentrer.
Vous aviez fait tout ce que vous aviez à faire à l’autre bout du monde.

Comment vous avez passé plusieurs heures sous une pluie battante du mois de juin, assise sur un banc des jardins du Luxembourg à attendre de retrouver un engouement pour la vie que vous aviez tellement aimée.
Paris a eu du mal à vous pardonner l’affront que vous lui aviez fait en la quittant.
6 mois plus tard, elle commence à peine à vous absoudre.

Comment vous êtes devenue en quelques mois l’heureuse logeuse d’une prostituée qui ne payait plus son loyer et dont le charmant petit ami dealer/dents/en/or/qui/brillent a eu la bonne idée de faire de votre appartement, pendant que vous batifoliez dans l’hémisphère sud, la plaque tournante du XXème arrondissement.
La Police Nationale ayant bien fait son travail, vous avez retrouvé la porte de votre appartement défoncée et la fenêtre de la cuisine pétée (6 mois de bataille juridique avec les assurances).

Comment vous savez maintenant qu’il faut 6 couches de peinture blanche pour recouvrir la peinture noire que la Prostipute avait utilisée pour peindre l’intégralité des murs de votre appartement.
Vous ne lui en voulez pas, ça ne vous a pris qu’une semaine de travail acharné pour remettre l’appart en état après son arrestation.
Et puis il fallait bien que cette jeune fille travaille dans de bonnes conditions, une maison de passe se doit d’avoir une  déco irréprochable.

Comment vous vous êtes retrouvée ruinée, à dormir sur un matelas jeté à même le sol, vos vêtements rangés dans des cartons transformés en armoire de fortune.
Vous avez été  contrainte de faire comme les pauvres : un crédit à la consommation (arraché à 3,14% à votre banquier tout de même, vous lui avez montré le bout de votre téton gauche.)

Comment vous avez failli vous retrouver étranglé par un psychopathe qui pensait que vous étiez la femme de sa vie.

Comment vous avez fêté dignement vos trente ans avec tous vos amis en privatisant une ancienne boite de striptease sur les Champs, reconvertie en endroit pseudo branchouille.

Comment vous vous êtes retrouvée, vraiment à l’insu de votre plein gré, candidate à Kho-Lanta 2011.

Comment vous avez repris vos bonnes habitudes et fêté selon un rituel qui vous est propre, le jour de l’an au champagne sur le pont des arts.

Comment une fusillade à Porte Dorée a failli vous coûter la vie et certainement la carrosserie de votre smart flambant neuve
(C’eut été plus que fâcheux, cette voiture vous a coûté un bras)

Comment vous avez failli vous faire prendre de force par un bébé chèvre Corse à la foire de Filitosa.
Et comment vous étiez grotesque, hurlant en courant pour échapper aux assauts de ce jeune pervers, sous le regard concupiscent de Corses hilares

Comment vous vous êtes ridiculisée une dernière fois avec Chewing gum qui semblait être, après une nuit de retrouvailles plus que convaincante, l’homme de votre vie pour du vrai. Apparemment non.

Comment vous êtes tombée folle amoureuse en quelques secondes sur un shooting d’un sublime nageur à moitié nu, l’eau ruisselant sur ses épaules musclées.
En fait, c’était Alain Bernard.
Vous ne saviez pas qui c’était.
Maintenant oui.

Oui, vous auriez tout cela à raconter.

Mais finalement, vous allez enfiler votre plus belle paire d’escarpins,
remercier votre Lectorat Sublimant de vous avoir suivi dans vos pérégrinations toujours très Sublimées pendant toutes ces années,

et aller joyeusement  claquer le pavé des rues de Paris à la poursuite de nouvelles aventures bien plus sublimes encore, de Célibataire Parisienne de plus de trente ans …

 

 


sublimssime@yahoo.fr

sublimssime@yahoo.fr

Sublimette célibataire

Sublimette célibataire

Sublilette maman

Sublilette maman

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Image: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

d’où vous lisent vos LecteurSublimants

//www.ipligence.com

LES Z'INSOLITES !!! |
lefandurire |
clairejaimeleschien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Orpheana
| fansdelol
| chouppette