Archives pour la catégorie Le Bali de Sublimette.

Le Bali de Sublimette.

 Comme toute baroudeuse en escarpins qui se respectent, vous fêtez annuellement et  de manière redondante votre B-Day.

Cette année étant un B-Day particulier :gateauanniversaire.jpg

Le dernier avant vos 30 ans.

Souvenons-nous que l’année dernière, vous n’étiez pas dans une forme olympique, voire dans un état quasi végétatif dû à une pré-dépression qui vous avait tenu l’hiver.

Alors pour vos 29 ans,  vous avez décidé de vous casser sur une ile, au soleil.

Ce qui est somme toute un peu couillon puisque vous vivez déjà sur une ile ensoleillée.

Qu’importe, vous avez troqué, l’espace de quelques semaines, les 28°C de Nouméa  pour les 36°C de Bali.

 

Un petit coup d’avion, une escale à Sydney et clac-clac, 11 heures plus tard, vous voilà atterrissant à Denpasar.

indonesie.png

Un contraste saisissant avec Nouméa, encore plus avec Paris.

Vous y avez appris que :

Les codes esthétiques des Indonésiennes sont à l’opposé de celui des  Européennes :

Pas une journée sans qu’une Balinaise ne s’extasie devant votre peau de petite blanche et s’étonne de vous voir prendre 998samlinshaye001.jpgle soleil.

Si à Paris Bronzée = nana pétée de pognon qui à le temps de prendre des vacances, à Bali, Bronzée =  nana qui bosse aux champs, donc pauvre.

En clair, les Indonésiennes ne bouffent pas leur capital solaire comme nous.

 

- Si à Nouméa vous êtes une Zoreille, à Bali vous êtes un Boulet .

Et vous ne savez pas ce que vous préférez.

 

- Les Indonésiens disent toujours OUI.

Pour tout.

Particulièrement s’ils ne comprennent pas.

Pour ne part perdre la face ; Une valeur extrêmement importante pour eux.

Ce qui vous a valu, le temps de comprendre leurs raisonnements, quelques rocambolesques aventures.

 

- Qu’être coiffeuse, qui plus est Parisienne, fait de vous une rock star, au même titre q’une Britney Spears sans culotte au VIP Room.

Vous avez eu votre petit quart d’heure de gloire, vous avez été prise en photo, vous avez même signé un autographe.

 

- Qu’être riche, c’est mieux que d’être pauvre ;

Et que vous êtes vraiment contente que vos parents aient eu la bonne idée de vous faire naitre au fin fond de la Drôme provençale et non pas à Denpasar.

Ce qui fait de vous une pauvre petite fille de pays riches, avec de vrais problèmes existentiels (du type : je sens que mon moi intérieur n’est pas en adéquation avec l’ouverture de mes chakras.)

Pas comme les copines que vous avez rencontré, qui bosse du lundi au dimanche, 10 heures par jour, pour 100 euros par mois, sans Sécu, sans Assedic, sans APL , sans HLM, sans le droit de se plaindre et sans pouvoir quitter leurs jobs , elles ont une famille à nourrir.

Elles, elles n’ont pas le temps d’avoir des problèmes de chakras.

 

- Que la bouffe épicée, c’est vraiment, mais alors vraiment pas votre truc.


- Que les surfeurs de Kuta, déambulant sur la plage, le corps ruisselant d’huile solaire, le cheveu blondi par le soleil, la canine ultra Bright, la planche coincée sous l’aisselle, sont vraiment bandants . 

surfeurscaliforniens278514.jpg

 

 

 

- Que les pauvres sont bien plus sympas que les riches et qu’il est bien plus captivant de bouffer dans un warung crado avec 4 Javanaises qui vous partage leurs nasi goreng que l’après-midi sur un yatch  cannois à boire du champagne avec des « amis » .

 

- Que l’anglais est vraiment la langue universelle est que vous allez programmer pour très bientôt un séjour en Nouvelle-Zélande pour comprendre vraiment quand vos interlocuteurs se foutent de votre gueule.

 

- Que vous avez atteint votre seuil de tolérance  hygiénique au marché de Saunur, en refusant de manger le poulet frit cuisiné dans une bassine d’huile sentant le poisson, préparé par un charmant monsieur aux ongles noirs qui officie dans une roulotte poussiéreuse.

Ça, clairement c’était au dessus de vos forces.

 

Que les rizières d’Ubud sont tout simplement magnifiques et à couper le souffle. (sauf quand Julia Roberts, sa petite famille et son impressionnant service de sécurité bloquent la circulation et  font chier toute la population locale)

 

- Que le moustique balinais préfère le sang des petites Boulets plutôt que celui des autochtones.

Et qu’il empale tel un Rocco Sifreddi sous acide.

Enfin, c’est toujours ça de prit à défaut d’autre chose.

 


sublimssime@yahoo.fr

sublimssime@yahoo.fr

Sublimette célibataire

Sublimette célibataire

Sublilette maman

Sublilette maman

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Image: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

d’où vous lisent vos LecteurSublimants

//www.ipligence.com

LES Z'INSOLITES !!! |
lefandurire |
clairejaimeleschien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Orpheana
| fansdelol
| chouppette