La troisième première fois de Sublimette.

Comme toute baroudeuse en escarpins qui se respecte, vous savez que toutes les bonnes choses ont une fin.sublimette8.jpg

Après un mois passé à Melbourne, et donc deux en Australie, il est temps pour vous de rentrer, un peu contrainte et forcée, à Nouméa.
Vous n’aviez, vous devez bien l’avouer, pas très envie de retrouver la mer transparente et le sable blanc, leur préférant les buildings et la pollution de Sydney.
Et surtout, vous loupiez la fashion week.
Et ça, pour une ex-Parisienne, c’est impardonnable.

Vous vous êtes tout de même arrêtée quelques jours à Sydney avant de reprendre l’avion pour la Calédonie.

Et puisque vous y étiez, vous vous êtes dit que ca serait sympa de dire un dernier au revoir à Pirate.
Pour le principe.
Et aussi parce que Pirate est un sacré bon coup.

Il vint vous chercher à Paddy’s Market, vous le regardez s’approcher tout de blanc vêtu.
Il est juste extrêmement fuckable.

Il vous emmène dans son appart d’étudiant qu’il partage avec 3 colocataires.
Mais comme par hasard, lesdits colocataires étaient absents pour toute la fin de semaine.

Pirate avait passé son après-midi à cuisiner. Une spécialité turque. Qu’il vous a présenté fièrement : Boulette de viande sur légumes épicés.

Son visage exprimait toute la fierté du mâle dominant qui a consacré quelques heures à de vulgaires et basses besognes culinaires pour gagner des points auprès de sa belle.
Il était tellement cut que  vous n’avez pas osé lui dire que vous détestiez manger épicé.
Et que vous êtes végétarienne.

Vous êtes contentée de sourire bêtement et d’ingurgiter chaque bouchée avec une moue orgasmique  .

Et de mastiquer béatement.

92347779.jpg

Voilà comment, pour la première fois depuis 1986, un garçon vous a fait manger de la viande.

Le lendemain matin, après une nuit de tawinage dans le petit lit une place de votre Pirate, vous vous êtes levée pourreveillit.jpg vous préparer un thé, histoire de vous remettre de vos émotions.

La chemise trop grande de Pirate jetée sur vos épaules, vous étiez cul-nu en train de fouiller dans ses placards quand vous l’avez entendu arriver derrière vous.

Un peu de mauvais poil (vous êtes toujours de mauvais poil le matin) vous lui demandez :
- » Babe, where is your fucking tea ? »
Il vous a répondu, dans un québécois parfait :
- « je suppose que c’est toi la petite française de mon coloc ? »

Vous vous êtes retournée d’un coup, essayant de couvrir au mieux votre intimité et de rassembler votre dignité, pour vous trouver nez à nez avec un grand blond tout maigre crane rasé avec mono mèche frontale et petites lunettes rondes.

Comment serrer la main de quelqu’un quand vous êtes à moitié nue au milieu d’une cuisine ?
À la Sublimette :
Vous avez fait un grand sourire, rejeté une mèche de cheveux en arrière tendu la main et d’un air dégagé dit :
- « Sublimette, ravie de te rencontrer, tu m’excuseras je suis pressée, je dois filer sous la douche. »
Et vous avez couru vous réfugier dans la salle de bain.
Quand vous en êtes sortie, le colocataire québécois avait décampé et Pirate vous attendait avec un thé turc fumant.

Puis vous avez remonté ensemble Oxford street et que vous l’avez laissé devant son campus.
Des aux revoirs déchirants, comme le voulaient les circonstances, avec juste ce qu’il fallait de  romantisme.
Vous saviez que cette fois c’était vraiment la dernière fois que vous le voyiez et ça vous a un peu chagriné.

Vous avez hélé un taxi et êtes partie en direction de Surry Hill.
Vous n’aviez pas trop le temps de vous épancher sur cette tragique séparation.

 

Vous deviez rejoindre Stylist, le handsome garçon que vous avez rencontré et chez qui vous vivez pour quelques jours…

2 commentaires à “La troisième première fois de Sublimette.”


  1. 0 Mohamed Semeunacte 6 mai 2010 à 6:25

    Tu as vraiment un talent pour raconter les histoires toi lol
    Nous nous sommes « liké » il y a quelques temps sur facebook mais je n’ai jamais cliquer sur ton site, bien mal m’en a pris car tu as du talent.
    Je ne me le suis jamais vraiment avoué (male dominant oblige tu comprends) mais j’ai toujours suivi les épisodes de sex and the city de ma femme et la je me suis retrouve dans un épisode pour quelques lignes.

    Bravo, vraiment sympa

    Mohamed Semeunacte

  2. 1 cecile 12 mai 2010 à 12:54

    hello ma bichette !!

    Je les ai toutes lu ( les premières fois)avec le plus grand plaisir !!!! cela fait chaud au coeur de savoir que tu as une vie de debauche….

    bisous

Laisser un commentaire


sublimssime@yahoo.fr

sublimssime@yahoo.fr

Sublimette célibataire

Sublimette célibataire

Sublilette maman

Sublilette maman

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Image: Anne Bezborodko anne.bezbo@gmail.com

d’où vous lisent vos LecteurSublimants

//www.ipligence.com

LES Z'INSOLITES !!! |
lefandurire |
clairejaimeleschien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Orpheana
| fansdelol
| chouppette